Rafael Ramirez photographe portraitiste Nice, Cannes, Antibes, Monaco

Avant toute chose, il est important de connaître les spécificités d’un métier avant de se lancer dans la poursuite d’études dans ce domaine et d’en faire un métier-passion.

Trois missions principales régissent le métier de photographe de mode professionnel.

Développement, tirage et vente

Même si aujourd’hui le développement est souvent confié à des laboratoires, en école de photographie, on apprend à développer ses clichés ainsi qu’à les retoucher si besoin est dans une salle noire.

Peu de photographes travaillent encore en argentique mais quand on apprend, c’est souvent un passage obligatoire. Le post traitement des images est essentiel mais est souvent confié à un laboratoire photo.

Ainsi, la vente peut elle aussi être confiée à un technicien photo mais peut-être est-il préférable de le faire soi-même ?

La réalisation de prises de vue

Que l’on choisisse d’être un photographe de mode, d’être reporter photographe ou photographe studio, l’essentiel du travail passe évidemment par la prise de vue.

La préparation peut être importante avant de prendre en photo un sujet ou un paysage en photo. Prendre des photos est tout un art et demande une grande réflexion pour bien choisir la lumière, l’angle ou encore le cadrage.

De même, la photo peut avoir un thème, répondre à un sujet d’actualité, mettre en scène plusieurs personnes… La préparation peut parfois être longue avant d’appuyer sur le déclencheur.

La retouche numérique

Bien sûr, comme la quasi-totalité des photographes d’aujourd’hui, on utilisera certainement un appareil photo reflex numérique. Les photos seront donc stockées sur ordinateur.

Il est parfois nécessaire de les retoucher à l’aide de logiciels comme Photoshop.

On ne parle pas de photoshopper les mannequins, cela doit maintenant être indiqué sur la photo si tel est le cas, mais de régler la lumière, de gommer une ombre disgracieuse…

Tarifs